.

1°) A Quoi sert un masque de fusion ? Comment le créer ?

1°) A Quoi sert un masque de fusion ? Comment le créer ?

Photos utilisées dans ce tuto disponibles ici : masques fusion 1

Qu’est ce que les masques de fusion et surtout à quoi servent-ils ? Perso, depuis que je les connais, je ne peux plus m’en passer : les masques de fusion sont indispensables, incontournables et irremplaçables ! En un mot, c’est GENIAL !

1°) D’abord, à quoi servent-ils ?

Ils permettent principalement d’appliquer une correction ou un effet d’une manière sélective sur une photo.

Ils permettent également de combiner plusieurs photos en une seule image, avec un fondu entre-elles,

Ils permettent enfin d’effectuer le détourage d’un objet de manière non destructive.

Les masques de fusion, en effet, permettent de travailler en mode non destructif, c’est-à-dire que vous pourrez revenir sur votre réglage, correction, détourage, n’importe quand, même et surtout après l’enregistrement de votre travail (il faut toutefois l’enregistrer en format psd : le format de travail de Photoshop qui conserve tous les calques). En quelque sorte, les masques de fusion vous donnent le droit de vous tromper autant que vous voulez !!!

2°) Comment créer un masque de fusion sur un calque standard :

Après avoir sélectionné le calque sur lequel vous voulez appliquer un masque de fusion, il suffit de cliquer dans la 3ème petite icône en bas à gauche de la palette des calques : le rond blanc dans un rectangle gris (indication « ajouter un masque de fusion » dans l’info bulle)

3°) Comment fonctionnent-ils ?

Tout d’abord, dans la palette des calques, le masque de fusion est représenté par une vignette blanche, positionnée à droite du calque standard, et de la même taille que celui-ci. Entre le calque standard et le masque de fusion, il y a un maillon de chaine qui symbolise le lien entre les deux.

Lorsque le masque de fusion est actif (a été sélectionné), sa vignette est encadrée.

Après avoir sélectionné le masque de fusion (clic dans la vignette blanche), il suffit de prendre le pinceau et de peindre dans l’image, dans votre espace de travail, soit avec la couleur noire (avant plan), soit avec la couleur blanche (arrière plan).

En effet, dans un masque de fusion, il n’y a plus que 2 couleurs qui entrent en compte : le noir et le blanc.

  • Le noir masque les pixels de l’image  –> donc, en peignant avec un pinceau et de la couleur noire, vous effacez des éléments de votre photo. Si vous avez un calque en dessous, on verra donc l’image du dessous à travers.
  • Le blanc révèle les pixels de l’image –> donc, en peignant dessus avec un pinceau et de la couleur blanche, vous restituez ce que vous avez effacé à tort : les éléments effacés de votre photo réapparaissent.

Certains calques sont déjà équipés d’un masque de fusion (calques de réglage et filtres dynamiques) et il vous suffira de sélectionner ce masque pour limiter son effet à la partie de l’image que vous désirez. Mais nous verrons cela dans les chapitres correspondants.

Dans ce chapitre, nous allons nous intéresser aux masques de fusion sur des calques standards. Vous devrez créer vous-mêmes le masque de fusion.

4°) Application : détourage d’un objet sans sélection préalable

Ouvrons par exemple, la photo d’un objet à détourer. Dans cet exemple, on va extraire le chouan du fond blanc, mais à main levée, c’est-à-dire sans utiliser d’outil de sélection.

1. Dupliquer la photo pour sauvegarder l’original (menu Image/Dupliquer) et enregistrer cette nouvelle image (menu Fichier/Enregistrer)

2. Transformer le calque d’arrière-plan en calque standard (glisser le verrou du calque dans la poubelle)

3. Créer un masque de fusion : clic dans la 3ème icône de gauche, en bas de la palette des calques. Une vignette blanche est ajoutée au calque du chouan.

Vous voyez que les couleurs d’avant plan et d’arrière plan sont passées en noir et blanc.

4. Grossissez votre image afin de suivre au plus près le contour de votre image (glisser le curseur sur la droite dans la palette Navigation)

5. Prenez le pinceau (clic sur l’outil pinceau dans la palette d’outils). Règlez sa grosseur (clic droit dans l’espace de travail pour ouvrir la boite de réglages) et peignez sur le bord extérieur de votre objet –> Là où vous avez passé le pinceau, l’image devient transparente.

Si vous regardez bien, dans la vignette blanche du masque de fusion, ce que vous avez effacé apparaît en noir !

6. Vous avez eu un geste malheureux et avez effacé une partie qu’il ne fallait pas ? Pas de problème : continuez votre détourage sans vous en occuper. Vous pourrez récupérer cela à la fin !

7. Pour rattrapper vos détourages « excessifs » :

  • Dans la palette d’outils, sélectionner la couleur blanche de l’arrière plan (clic dans la double petite flèche noire au dessus des couleurs d’avant et arrière plan)
  • Avec le pinceau, passer sur la portion d’image que vous avez effacé à tort. L’image d’origine est rétablie !

NB : Si vous voulez rectifier votre détourage  au fur et à mesure : pour passer rapidement de la couleur noire d’avant-plan à la couleur blanche d’arrière plan et vice-versa :

- Tapez D (en minuscule) sur votre clavier à la couleur blanche passe en avant-plan

- Tapez X (en minuscule) sur votre clavier à la couleur noire passe en avant-plan

8. Lorsque votre détourage est terminé, laissez le masque de fusion en place. Ne le fusionnez pas avec le calque lui-même, sinon vous ne pourriez jamais plus modifier quoi que ce soit sur ce calque par la suite.

9. Enregistrer votre travail (menu Fichier / Enregistrer) en format photoshop (psd)

5°) Application : détourage d’un objet avec un outil de sélection

(Par exemple avec la plume).

1. Dupliquer la photo pour sauvegarder l’original (menu Image/Dupliquer) et enregistrer cette nouvelle image (menu Fichier/Enregistrer)

2. Transformer le calque d’arrière-plan en calque standard (glisser le verrou du calque dans la poubelle)

3. Tracer le contour de l’objet avec l’outil plume.

4. Quand vous avez fini (vous avez fermé votre tracé), transformer le tracé en sélection, en appuyant sur les touches cmd + Entrée (Ctrl + Entrée)

5. Créer un masque de fusion : clic dans la 3ème icône de gauche, en bas de la palette des calques

–> Votre objet est détouré : le fond est transparent

–> Dans la palette des calques, une vignette est ajoutée au calque du chouan, avec, à l’intérieur, la silhouette du chouan peinte en blanc. Cette silhouette correspond à votre sélection.

6. Mais, dès lors que vous avez un masque de fusion, comme vous l’avez fait ci- dessus, si vous cliquez dans la vignette du masque de fusion, vous pouvez, avec le pinceau et la couleur noire d’avant plan, supprimer d’autres zones de votre image, ou simplement affiner la sélection, ou au contraire, rétablir l’image d’origine si vous avez un peu débordé.

Dans l’exemple du chouan, horreur ! l’entrejambe a été oublié : on voit le fond blanc –> il va falloir le supprimer.

–> Pour être sûr de ne pas déborder, avant de passer le pinceau noir sur l’entrejambe, dessinez son contour avec l’outil plume et ensuite transformez ce tracé en sélection (cmd+ Entrée / Ctrl + Entrée)

–> Après, avec le pinceau (un gros diamètre, c’est bien) et la couleur d’avant plan en noir, passez le pinceau sur la sélection. Même si ça dépasse, ce n’est pas grave, il n’y a que ce qui est à l’intérieur de la sélection qui sera supprimé !

L’avantage de ce masque de fusion, c’est que vous pouvez en permanence revenir sur ce que vous avez fait, parfaire votre détourage (notamment lorsqu’il reste une franche blanche autour de l’objet), avec un pinceau noir ou au contraire, avec un pinceau blanc, remettre sur votre photo un élément que vous aviez effacé. En effet, vous avez la possibilité de changer d’avis !

7. Lorsque votre détourage est terminé, laissez le masque de fusion en place. Ne le fusionnez pas avec le calque lui-même, sinon vous ne pourriez jamais plus modifier quoi que ce soit sur ce calque par la suite.

8. Enregistrer votre travail (menu Fichier / Enregistrer) en format photoshop (psd)

6°) Application : combiner plusieurs photos en une seule image avec un fondu entre elles

Disons que vous avez 3 photos et que vous voulez les regrouper en une seule image, mais avec un joli fondu entre elles.

1. Ouvrez vos 3 photos et dupliquez les pour sauvegarder les originaux (menu Image/Dupliquer).

2. Mesurez vos photos : longeur et hauteur (menu Image / Taille des images). Pour mon exemple, mes photos font 1400 x 1050

3. Créer un nouveau document (menu Fichier / Nouveau) assez grand pour recevoir vos 3 photos légèrement superposées. Vous pouvez le créer plus grand, vous le retaillerez ensuite. Dans mon exemple, les 3 photos ont les mêmes dimensions, donc j’ai choisi 1050 en hauteur et 3000 en longueur.

4. Placez les 3 photos sur ce nouveau document, en décalé, de façon à ce que chaque photo couvre environ au moins 1/3 l’autre (voir l’exemple sur la capture)

5. Enregistrer votre composition (menu Fichier / Enregistrer), en format photoshop (psd)

6. Sur la 2ème photo « Photo du centre », ajouter un masque de fusion. Pour cela, cliquez sur le calque « Photo du centre » pour le sélectionner puis cliquez sur l’icône Créer un masque de fusion (3ème en bas à gauche de la palette des calques)

7. Dans la palette d’outils, prenez l’outil dégradé (couplé avec l’outil pot de peinture : le 12ème en partant du haut)

8. Dans le sélecteur de dégradé, dans la barre d’option, choisissez le dégradé noir/blanc (si vous n’avez jamais ajouté des dégradés, c’est le 1er dégradé de la palette).

9. Avec votre souris, cliquez sur le bord gauche de la photo et tirer un trait vers la droite (cliquez/glissez) de la photo.

–> La photo se superposant de 1/3 sur celle d’en dessous, vous pouvez glisser jusqu’à cette limite maximum. Sinon, vous aurez du transparent, puisqu’il n’y aura plus de photo en dessous !

Puis, relâchez.

–> Vos 2 photos sont combinées avec un dégradé entre elles.

10. Faites de même avec la photo de droite :

  • Sélectionnez le calque
  • Ajoutez lui un masque de fusion
  • Cliquez sur le bord de la photo et, sans lâcher, tirez un trait (par cliquer/glisser) de 1/3 vers la droite.
  • Relâchez

–> maintenant, vos 3 photos sont combinées avec un joli dégradé.

NB : Si votre trait était trop court, ou trop long, vous n’avez pas l’obligation de faire un retour arrière avec cmd + Z (Ctrl + Z). Il vous suffit de tirer un nouveau cliquer/glisser par dessus le précédent… et autant de fois que vous voulez.

Alors, que s’est-il passé ?

Nous avons dit que la couleur noire effaçait les pixels de l’image (la rend transparente) et que la couleur blanche, au contraire, les rendait opaques.

Quand vous avez sélectionné l’outil dégradé, la couleur allait du noir (sur la gauche), au blanc (sur la droite).

Donc, en cliquant sur le bord gauche de votre image (qui correspond à la couleur noire du dégradé) et en allant vers la droite (qui correspond au blanc du dégradé), vous avez effacé le bord gauche de l’image, tout en laissant la partie droite opaque (là où vous avez arrêté votre trait).

Le résultat : le bord gauche de l’image étant effacé, l’image du dessous se voit à travers. Le dégradé de gris de l’outil dégradé, laissant passer moins de transparence/moins de pixels de couleur, les pixels des 2 photos se mélangent progressivement dans le milieu à c’est ce qui donne le fondu entre les 2 photos.

7°) Pour aller plus loin

Lorsque vous avez fini de combiner vos images, il est possible de peaufiner encore plus la transition entre chaque photos. Attention, ce n’est pas toujours évident, tout dépend surtout des photos.

Dans l’exemple choisi, on va essayer de faire croire qu’il s’agit en fait d’une photo panoramique et non d’un montage de 3 photos.

1. Grossissez la séparation entre l’image de gauche et celle du centre. Les fleurs blanches et certaines feuilles peuvent être opacifiées, ce qui rendra la photo plus crédible.

2. Sélectionnez l’outil pinceau (prenez un pinceau dur, pas trop gros)

3. Cliquez dans le masque de fusion de la photo du milieu.

C’est là qu’il faut réfléchir un peu : Vous êtes  dans le masque de fusion de la photo du centre. Donc, si vous voulez rendre visible la fleur rose du bas de l’image, qui appartient à la photo de gauche (donc d’en dessous), c’est avec le pinceau noir que vous devez peindre.

De toute façon, si vous vous trompez de couleur, pas de problème : appuyez sur les touches cmd + Z (Ctrl + Z) et faîtes l’inverse : changez la couleur du pinceau. Quand on va vite, cette erreur se produit souvent !!!

4. Peignez délicatement sur les pétales de la fleur rose. Allez-y doucement. N’hésitez pas à Zoomer pour avoir plus de détail, et à changer la grosseur du pinceau.

NB : si vous avez du mal à voir les limites des pétales, il est possible de diminuer l’opacité du calque de l’image qui vous cache les détails. Pour cela :

  • Cliquez dans la vignette du calque de l’image du centre
  • Cliquez sur le curseur Opacité, en haut de la palette des calques et réduisez l’opacité à votre convenance
  • Cliquez ensuite à nouveau dans le masque de fusion de la photo du centre
  • Passez le pinceau sur les pétales.

NB : N’oubliez pas de rétablir l’opacité du calque à 100% lorsque vous avez terminé.

5. Pour que le gros pétale de la fleur orange du bas, passe par dessus la fleur rose, Compte tenu qu’il appartient à l’image du centre, pour le rendre à nouveau visible à 100%, il faut peindre dessus avec le pinceau et la couleur blanche.

6. Voilà. Vous pouvez continuer ainsi et peaufiner les détails. Quand cela est fait, faîtes de même avec la photo de droite.

Ce travail est long, demande de la patience. Mais le résultat vaut vraiment le temps passé dessus ;)

8°) La semi-transparence : détourer les ailes d’un insecte

Si vous avez besoin de détourer un objet dont une partie est semi-transparente (une mouche, une libellule, la fée Clochette, la robe en voile d’un mannequin et même une scène de rue contenant la vitre d’une maison), l’intégration sur un nouveau fond sera bien plus convaincante si vous rendez cette semi-transparence à votre objet, car il s’intègrera parfaitement à ce nouveau fond.

Pour l’exemple, j’ai pris la photo d’une libellule trouvée par une recherche sur Google images, grand format.

1. Procéder aux étapes 1. à 5. décrites au chapitre  » Application : détourage d’un objet avec un outil de sélection » :

  • Dupliquer la photo pour sauvegarder l’original (menu Image/Dupliquer)
  • Transformer le calque d’arrière-plan en calque standard (glisser le verrou du calque dans la poubelle)
  • Tracer le contour de l’objet avec l’outil plume (ou un autre outil de sélection).
  • Transformer le tracé en sélection (cmd + Entrée ou Ctrl + Entrée)
  • Créer un masque de fusion (clic dans l’icône de la palette des calques). Votre objet est détouré : le fond est transparent.

2. Tout d’abord, et afin de faciliter le dosage de la transparence idéale, ajoutez une photo assez colorée que vous glisserez en dessous du calque de votre objet (ici, la libellule).

3. Maintenant, et pour limiter l’action du pinceau à la libellule, il faut la sélectionner. Pour cela, cliquez sur la vignette du masque de fusion de la libellule et en même temps, appuez sur la touche cmd (Ctrl) de votre clavier. La libellule s’entoure d’un pointillé : elle est sélectionnée.

4. Cliquez maintenant dans la couleur noire d’avant plan, dans la palette des outils. Choisissez une couleur gris foncé. Plus le ton de gris s’approchera du noir, plus la transparence sera prononcée. Au contraire, plus vous tendrez vers la couleur blanche, donc un gris clair, moins la transparence sera prononcée.

5. Passez un pinceau large et dur sur les ailes de la libellule, partout où la couleur du fond précédent est visible (ici, la couleur verte).

NB : si vous trouvez que les ailes sont trop transparentes ou au contraire pas assez, vous pouvez modifier le ton de gris. Repassez ensuite le pinceau sur les zones déjà couvertes et continuez. Tant que votre objet est sélectionné, vous pourrez ainsi modifier la transparence sans problème en modifiant le ton de gris en avant-plan.

Ensuite, prenez un pinceau plus fin pour vous approcher au plus prêt des limites de la transparence à appliquer (le corps de la libellule et l’attache des ailes doivent rester opaques). Vous pouvez à ce moment, modifier la dureté du pinceau, et prendre un pinceau doux : les limites seront ainsi plus naturelles.

Continuez ainsi sur les 4 ailes.

Et n’oubliez pas : si vous débordez sur le corps de l’insecte, vous pouvez corriger :

- mettez la couleur blanche en avant-plan

- et passer le pinceau sur les zones à rétablir

- puis remettez votre gris en avant plan

6. Si vous masquez le fond coloré (clic sur l’œil précédent la vignette de son calque), vous voyez votre libellule correctement détourée.

7. Désectionner votre objet : cmd + D (Ctrl + D)

8. Vous pouvez maintenant ajouter la photo sur laquelle vous destinez votre libellule, puis redimensionner votre libellule (cmd + T ou Ctrl + T pour obtenir les poignées de redimensionnement).

Et si le résultat ne vous plait pas ?

Si, à ce moment, vous trouvez que les ailes sont trop transparentes (on ne les voit pas assez sur le nouveau fond), vous pouvez encore corriger la transparence, puisque vous avez gardé le masque de fusion.

1. Masquez le fond sur lequel vous avez placé la libellule (clic sur l’œil précédent la vignette du fond). En effet, le fond empêche de voir correctement les ailes. Mais les étapes 1 à 3 sont facultatives, vous pouvez passer directement au point 4 si votre fond laisse bien voir votre objet.

2. Ajoutez un nouveau calque (clic sur l’icône au bas de la palette des calques) et passez-le en dessous de la pile.

3. Prenez le pot de peinture, et choisissez une couleur bien contrastée. Le nouveau calque sélectionné, cliquez avec le pot de peinture dans votre image. Cela va permettre de bien détacher les ailes sur un fond uni.

4. Zoomer sur une aile de la libellule

5. Appuyez sur les touches cmd +Maj (Ctrl + Maj) en même temps que vous cliquez sur la vignette du masque de fusion. Cliquez plusieurs fois de suite dans le masque de fusion, jusqu’à ce que toute la libellule soit sélectionnée (Cela peut-être nécessaire, compte tenu que les pixels des ailes sont très peu colorés).

Ici, les étapes 1 à 3 ont été sautées.

6. La couleur grise de l’avant plan s’affiche dans la palette d’outil. Il est donc facile de la modifier par un gris plus clair (pour diminuer la transparence) ou plus foncé (pour la renforcer)

7. Peignez l’aile avec ce nouveau pinceau gris.

NB : vous pouvez prendre un gros pinceau dur pour passer sur le centre des ailes, puis un plus fin pour le la limite avec l’attache des ailes.

- Vous pouvez supprimer le calque (rouge dans mon exemple) ajouté : le glisser dans la poubelle.

- puis remettre votre fond : clic sur la case précédent la vignette du calque pour le rendre à nouveau visible.

5. Si vous n’avez pas réussi à sélectionner la libellule en entier, parce que les pixels des ailes sont trop pales pour pouvoir être sélectionnés par la méthode cmd + Maj (Ctrl + Maj), vous devrez passer le pinceau directement sur les ailes en faisant attention de ne pas trop déborder hors des ailes. En effet, le pinceau gris, passé en dehors de la limite des ailes, va faire réapparaître en partie, le fond original sur lequel était la libellule.

Bon, vous avez débordé ? Ce n’est pas vraiment un gros problème, puisque vous êtes toujours dans un masque de fusion : si vous avez débordé de l’aile, vous pouvez rectifier. Pour cela :

- Passez la couleur blanche en avant-plan

- Modifiez la couleur blanche en couleur noire. En effet, vous vous rappelez que c’est la couleur noire qui rend les pixels transparents dans un masque de fusion

- et passez le pinceau noir sur le débord !

5. Vous pouvez enregistrer votre travail (menu Fichier/Enregistrer) en format psd

9°) A savoir également : Activation ou désactivation d’un masque de fusion

Si vous voulez supprimer le masque de fusion d’une façon définitive

Cliquez dans le masque de fusion et cliquez sur la poubelle du panneau Masques (pour l’afficher, allez dans le menu Fenêtre/Masques).

NB : si vous n’avez pas le panneau Masques, cliquez dans le masque de fusion et glissez-le dans la poubelle de la palette des calques. Cliquez ensuite sur Supprimer dans la boite de dialogue qui s’ouvre.

Si vous voulez juste désactiver le masque de fusion temporairement (si vous hésitez à le supprimer définitivement ou pour visualiser le calque sans son masque de fusion)

–> Sélectionnez le calque contenant le masque de fusion que vous souhaitez désactiver,

–> Dans le panneau Masques (pour l’afficher, allez dans le menu Fenêtre/Masques), cliquez sur l’œil en bas du panneau Masques (Activer/Désactiver le masque).

NB : si vous n’avez pas le panneau Masques, avec la touche Maj enfoncée, cliquez sur la vignette du masque de fusion dans la palette des Calques.

–> Une croix (X) rouge s’affiche sur la vignette du masque dans le panneau Calques.

–> Pour réactiver le masque de fusion, il suffit de faire la même chose une 2ème fois

. Suite et fin de ce tuto –> Cf. partie 2 ;)

Comments are closed.