.

Texte libre et texte de paragraphe

Texte libre et texte de paragraphe

Il y a plusieurs façons d’ajouter du texte dans Photoshop, tout dépend de ce que vous désirez obtenir comme effet visuel :

  • Le texte libre ou texte de point
  • Le texte de paragraphe
  • le texte curviligne, ou comment écrire sur une courbe
  • le texte captif, ou comment écrire à l’intérieur d’un tracé ou d’une forme.

Dans ce chapitre, nous allons apprendre à écrire un texte libre  et un texte de paragraphe, ces méthodes étant les plus utilisées dans Photoshop. Les 2 autres méthodes font l’objet de tutos séparés.

1°) Saisie d’un Texte libre

Le texte libre est utilisé plus généralement pour écrire des titres. Mais vous pouvez quand même l’utiliser comme vous l’entendez !

1. Ouvrez l’image sur laquelle vous voulez ajouter un texte. Dupliquez-la pour sauvegarder l’original (menu Image / Dupliquer)

2. Dans la boite à outils, sélectionnez l’outil Texte horizontal (16ème outil en partant du haut : l’icône avec un grand T)

3. Dans la barre d’options de l’outil texte, choisissez :

  • La police de caractère, sa taille et sa couleur,
  • l’option « texte aligné à gauche »

4. Cliquez dans votre document, à l’emplacement où vous voulez que votre texte commence. Le curseur clignotant montre le point d’insertion (là où vous avez cliqué), et un calque de texte a été ajouté dans la palette des calques, au dessus de votre image de départ.

5. Tapez votre texte normalement, ou collez-le par cmd + V (Ctrl + V) si vous l’avez copié depuis une autre application ou sur le Web. Si votre texte est trop long et dépasse la limite de votre document, vous pouvez faire un retour ligne en cliquant devant le mot que vous voulez voir passer à la ligne d’en dessous, et appuyez sur la touche de Retour à la ligne de votre clavier.

6. Si vous appuyez sur la touche cmd (Ctrl), un cadre avec des poignées de transformation entoure votre texte. Vous pouvez déplacer votre texte en cours d’écriture ou le redimensionner en agissant sur les poignées (par cliquer/glisser).

7. Quand vous avez terminé, validez votre saisie en appuyant sur la touche Entrée.

2°) Saisie d’un texte de paragraphe

Si vous réalisez une mise en page sous Photoshop, une fois le titre écrit, il vous reste te texte par lui-même à intégrer à votre document. C’est à ce moment-là que le texte de paragraphe a toute son utilité, car, une fois la saisie du texte effectuée, vous devrez faire quelques ajustements pour que votre mise en page soit harmonieuse.

Comme pour le texte libre, vous devez passer par les étapes ci-après :

1. Ouvrez l’image sur laquelle vous voulez ajouter un texte. Dupliquez-la pour sauvegarder l’original (menu Image / Dupliquer)

2. Dans la boite à outils, sélectionnez l’outil Texte horizontal (16ème outil en partant du haut : l’icône avec un grand T)

3. Dans la barre d’options de l’outil texte, choisissez :

- La police de caractère, sa taille et sa couleur,

- l’option « texte aligné à gauche »

4. Maintenant, avant de taper votre texte, vous allez définir l’emplacement où doit se situer votre paragraphe dans votre document. Pour cela, cliquez dans votre document, avec l’outil texte, à l’emplacement où vous voulez que votre texte commence et, sans lâcher, glissez en diagonale, soit plus vers le bas, soit plus vers la droite, en fonction de la mise en page que vous avez décidée.

–> Le curseur clignotant montre le point d’insertion (là où vous avez cliqué pour créer le paragraphe), et un calque de texte a été ajouté dans la palette des calques, au dessus de votre image de départ. Dans mon exemple, le calque de texte s’est placé au dessus de celui de mon titre.

5. Tapez votre texte normalement, ou collez-le par cmd + V (Ctrl + V) si vous l’avez copié depuis une autre application ou sur le Web. Si votre texte est trop long et dépasse la limite de votre document, vous pouvez faire un retour ligne en cliquant devant le mot que vous voulez voir passer à la ligne d’en dessous, et appuyez sur la touche de Retour à la ligne de votre clavier.

6. Si votre paragraphe n’est pas assez grand pour contenir tout le texte, une croix apparaîtra dans la poignée inférieure droite du cadre du paragraphe. Vous pouvez, par cliquer/glisser sur une des poignées qui entourent le cadre de paragraphe, agrandir le paragraphe.

7. Vous pouvez déplacer le paragraphe en cliquant à l’extérieur du cadre, lorsque votre curseur se transforme en flèche.

8. Quand vous avez terminé, validez votre saisie en appuyant sur la touche Entrée.

3°) Mise en forme du texte : les panneaux Caractère et Paragraphe

Photoshop offre des possibilités intéressantes d’attribut et d’ajustement de texte, par utilisation des panneaux Caractère et Paragraphe.

Pour faire apparaître ces 2 panneaux, allez dans le menu Fenêtre / Caractère ou Fenêtre / Paragraphe ou cliquez sur la dernière petite icône de la barre d’option de l’outil Texte.

Les 2 panneaux s’affichent dans 2 onglets différents, le long du dock, et il vous suffit de cliquer sur un des onglets pour le mettre en avant-plan.

1. Le panneau caractère

Les attributs les plus courants (police, taille, couleur, etc.) sont les mêmes que ceux présents sur la barre d’option de l’outil texte.

Les attributs des caractères (taille, couleur, exposant, etc) s’appliquent à la lettre, le mot, la ligne ou le paragraphe que vous aurez sélectionné (surligné)

Les paramètres du panneau caractère sont les suivants :

- La police, ou le dessin du caractère, identifiée par son nom (ex : Arial).

- Le style de la police : gras, italique, etc. disponible lors du chargement de la police dans votre Mac (ou PC).

- La taille du caractère en points,

- L’interligne : c’est l’espace entre 2 lignes du texte. Quand vous sélectionnez une ligne, l’espace sera appliqué entre cette ligne et celle qui la précède.

- Le crénage : c’est l’espace entre 2 caractères. Vous pouvez le régler manuellement en cliquant entre les 2 caractères que vous voulez rapprocher ou éloigner. Une valeur positive éloigne les lettres et une valeur négative les rapproche.

- L’interlettrage : c’est également l’espace entre 2 caractères, mais dans un groupe de lettre. Cela va réduire l’encombrement d’un groupe de mots ou d’une ligne de texte dans un paragraphe.

- L’échelle horizontale ou verticale des caractères : modifie la hauteur ou la largeur des caractères : rend le caractère allongé ou rétréci.

échelle horizontale

échelle verticale

- Le décalage vertical. Il s’agit de la position du texte par rapport à la ligne de base. Particulièrement intéressant quand vous travaillez avec un texte captif (écriture à l’intérieur d’un tracé) ou curviligne (écriture sur un tracé). Une valeur positive va soulever le texte au dessus de cette ligne et une valeur négative fera passer le texte sous cette ligne

- La couleur du texte. Un clic sur le rectangle représentant la couleur ouvre le sélecteur de couleurs.

- Ensuite, les attributs classiques : Faux gras, faux italique, grande majuscule, petite majuscule, exposant, indice, souligné, barré.

- Le lissage du texte. Il permet d’obtenir du texte avec des contours fondus. L’absence de lissage fera apparaître un léger effet d’escalier.

2. Le panneau paragraphe

Le panneau Paragraphe gère l’alignement des paragraphe tels que l’alignement et les retraits, mais également la césure des mots.

- La première icône à droite, sur la première ligne permet de justifier le texte, ce qui est bien plus joli dans un paragraphe.

- Ensuite viennent 3 icones qui permettent, sur un texte justifié, d’aligner la dernière ligne  à gauche, à droite ou centré.

- Les 3 premières icones, à gauche (toujours de la 1ère ligne) gèrent l’alignement du texte : à gauche, centré, ou à droite.

- Les 2 icones de la 2ème ligne gèrent le retrait de la marge de gauche et marge de droite. Très utile, dans un texte captif, pour éloigner le texte des bords gauche et droite.

- En dessous, nous avons le retrait de la 1ère ligne de texte.

- Encore en dessous, nous avons les espaces interparagraphes. Ils permettent d’ajouter un espace au dessus d’un paragraphe ou en dessous.

- En dernier, nous avons la césure automatique c’est-à-dire la coupure des mots. Celle-ci est réglable. Vous pouvez régler la césure, en cliquant sur la petite flèche à droite et en haut du panneau Paragraphe, puis en sélectionnant Césure.

3°) Ce qu’il faut savoir en plus :

Dans Photoshop, le texte est traité de façon vectorielle. Cela veut dire que vous pourrez revenir à n’importe quel moment sur le texte saisi pour le modifier ainsi que ses paramètres (taille, police, couleur, etc.) et cela, même après avoir enregistré votre document, à la seule condition toutefois que votre travail soit enregistré au format natif de photoshop : le format avec l’extension de fichier .psd

1. Sélectionner le texte

Vous avez plusieurs possibilités pour sélectionner un texte. Nous allons les passer en détail ci-après. Mais une chose commune à toutes ces modifications : pour modifier un texte, il faut d’abord le sélectionner. Vous avez 3 façons de le faire, au choix :

- Un double clic sur la vignette du calque de texte dans la palette des calques,

- Trois clics successifs sur un mot de la phrase : cela sélectionne une ligne entière, et 4 clics successifs sélectionnent un paragraphe complet,

- Clic devant le 1er mot de la phrase et, sans lâcher, glisser sur le mot, la phrase ou le paragraphe à modifier. Quand c’est fait, relâcher.

Quand le texte est sélectionné, il est surligné de noir.

2. Déplacer un texte libre ou de paragraphe

Quand vous avez fini d’écrire votre texte, avant de valider votre saisie, vous pouvez le déplacer : Déplacez votre souris en dehors du texte. Votre curseur se transforme en flèche.

A ce moment, cliquez dans votre document et, par Cliquer/Glisser, repositionnez-le. Quand vous êtes satisfait, relâchez.

3. Modifier l’orientation du texte.

Vous pouvez changer l’orientation du texte : de horizontal à vertical ou inversement. Pour cela :

- Sélectionner votre texte

- Dans la barre d’options de l’outil texte, cliquez sur la 2ème icône (le T avec les 2 flèches). Le texte se place automatiquement dans l’autre sens.

4. Mise à l’échelle d’un texte

Il est possible de redimensionner votre texte, une fois finalisé, sans avoir à remodifier les attributs que vous avez appliqués. Pour cela :

- Sélectionnez l’outil Texte,

- Cliquez sur votre texte. Le point d’insertion clignote.

- Appuyez sur la touche cmd (Ctrl). Un cadre de transformation entoure votre texte.

- Appuyez sur la touche Maj (pour conserver les proportions) et cliquez sur une des poignées de coin. Puis, par cliquer/glisser, étirez le cadre vers l’extérieur pour l’agrandir ou vers l’intérieur pour le rétrécir.

NB : Quand le calque de texte est actif (sélectionné), vous obtiendrez le même résultat qu’avec la manipulation cmd + T (Ctrl + T).

5. Rotation d’un texte

Vous pouvez positionner votre texte en biais, en appelant la commande de déformation cmd + T (Ctrl + T). Lorsque vous approchez votre curseur du cadre de redimensionnement du texte, celui-ci se transforme en une double flèche reliée par une courbe. En cliquant dans votre document, vous ferez pivoter votre texte !

Comments are closed.