.

2°) Faire un tracé avec la plume (P)

2°) Faire un tracé avec la plume (P)

1°) A quoi sert l’outil plume ?

L’outil plume est un outil de dessin vectoriel. Il a deux utilisations bien différentes :

- Il va servir à détourer des objets, c’est-à-dire à les extraire de l’image dans laquelle ils se trouvent. Le détourage, à l’aide de la plume est une méthode efficace, notamment lorsque l’objet à détourer est placé dans un fond complexe. Mais, pour être efficace, l’objet à détourer doit être composé de lignes géométriques relativement nettes.

- Il va servir également à créer des illustrations nettes, telles que des logos par exemple, mais également des tracés de travail, notamment pour des travaux de peinture numérique.

Les fichiers utilisés pour ce tuto : outil_plume_fichiers

2°) Comment fonctionne l’outil plume ?

Quelle que soit l’utilisation que vous voulez en faire (détourage ou création de dessin), la manipulation de l’outil Plume est la même. Sa maîtrise demande certes un peu de méthode et d’entraînement, mais rien d’insurmontable ! Je vais vous montrer ma méthode, qui est un « raccourci » de la méthode que l’on apprend dans les livres, mais que je trouve plus facile à appliquer pour les détourages d’objets complexes (je m’en sers encore bien souvent aujourd’hui ;) )

1. Pour cet exercice, j’ai créé un modèle simple : un as de pique, formé de quelques courbes et de quelques lignes droites. Vous pouvez le télécharger dans le fichier zippé « outil_plume_fichiers ».

2. Ouvrez le fichier « As de pique » dans photoshop

3. Dans la boite à outils, sélectionnez l’outil plume (15ème outil en partant du haut). Dans la barre d’options de l’outil plume, sélectionnez les options Tracé (3ème icône en partant de la gauche) et Ajouter à la zone du tracé (4ème icône en partant de la droite).

4. Cliquez avec l’outil plume, à la base de l’as de pique : sur le bord droit. Relâchez. Vous venez de créer votre 1er point d’ancrage.

5. Cliquez à l’autre extrémité de la ligne droite et relâchez. C’est votre 2ème point d’ancrage. Entre les deux, une ligne droite s’est créée.

6. Continuons : cliquez sur le haut de la ligne droite qui délimite le « chapeau » de l’as de pique. Relâchez. C’est votre 3ème point d’ancrage et votre 2ème tracé en ligne droite.

Pour les lignes droites, vous voyez, ce n’est pas difficile !

7. Attaquons le chapeau de l’as de pique, qui est fait de lignes incurvées.

Créez un point d’ancrage, un peu plus loin sur le croquis, comme sur la capture ci-dessous. Mais ne lâchez pas ! Vous voyez qu’une ligne droite apparaît entre le dernier point d’ancrage et celui-ci. (NB : Cette ligne droite n’est pas réelle : elle vous montre seulement comment serait votre tracé si vous relâchiez à ce moment-là).

Vous allez incurvez cette ligne. Pour cela, toujours en maintenant le bouton de votre souris enfoncé, faîtes glisser le curseur comme indiqué avec la flèche rouge.

Vous pouvez voir la ligne qui était droite tout à l’heure, s’incurver et prendre la forme du modèle. Vous venez de créer une tangente (ligne directrice se terminant par 2 points directeurs).

Tant que vous maintenez le bouton de votre souris enfoncé, amusez-vous à changer la direction de votre curseur, à étirer la ligne directrice ou la rétrécir. À chaque fois, vous verrez la courbe changer de forme et de direction.

8. Remettez tout bien en place. Quand votre tracé épouse bien l’ovale du croquis, relâchez.

(NB : si vous avez relâché trop tôt, pas de panique, appuyez sur les touches cmd + Z (Ctrl + Z) ou allez dans le menu Edition / Aller vers l’arrière, autant de fois qu’il le faut pour revenir dans la situation antérieure.

9. Appuyez sur la touche Alt et cliquez sur le point d’ancrage (qui s’appelle point d’inflexion lorsqu’il s’agit de tracé incurvé). Une des 2 points directeurs disparaît.

10. Cliquez plus loin sur le croquis et, sans lâchez, faîtes glisser le curseur comme indiqué avec la flèche rouge. Quand la courbe épouse bien celle du croquis, relâchez.

Appuyez ensuite sur la touche Alt et cliquez sur le point d’inflexion (ou d’ancrage).

11. Lorsque vous voyez qu’une partie du tracé est rectiligne, vous pouvez cliquer et relâcher de suite. N’oubliez pas toutefois, de cliquer/glisser, sur le point d’ancrage suivant, si la nouvelle portion du tracé est incurvé !

12. Continuez votre tracé de cette façon : cliquer/glisser / relâcher / Alt+clic et ainsi de suite.

13. Pour terminer votre tracé, il vous suffit de cliquer sur le point d’ancrage de départ. Un petit rond blanc apparaît à droite du curseur. Vous savez ainsi que votre tracé est  fermé.

14. Cet exercice est terminé. Vous pouvez supprimer ce tracé en appuyant sur la touche Entrée. Nous verrons plus tard comment utiliser ce tracé.

Un conseil : Au début, avec le manque de maîtrise de l’outil, vous pouvez être tenté de créer un nombre excessif de points d’ancrage. Résistez ! En effet, pour dessiner avec la plume, ne créez un point d’insertion intermédiaire que lorsque cela est indispensable, c’est-à-dire que lorsque la courbe de votre tracé change de sens, même légèrement. Moins il y aura de points, plus la courbe sera lisse.

J’ai tendance à parler de point d’ancrage, même quand il s’agit de point d’inflexion. En fait, ce n’est pas bien important, c’est juste une affaire d’appellation. Mais rappelez-vous que les lignes incurvées sont reliées par des points d’inflexion et les lignes droites par des points d’ancrage ! De toute façon, un point d’inflexion est reconnaissable : dès lors que vous cliquez dessus, la ligne directrice et les points directeurs apparaissent. Faîtes la même chose sur un point d’ancrage… rien ne se passe !

3°) Modifier un tracé.

Pour ce 2ème exercice, j’ai créé quelque chose de très simple : un losange, donc avec 4 points d’ancrage et 4 lignes droites.

Mais si vous préférez, vous pouvez prendre mon modèle en psd dans le fichier zippé « outil_plume_fichiers ».

1. Ouvrez votre document dont il faut modifier le tracé ou bien ouvrez le fichier « carreau » et cliquer sur l’onglet tracés. Dans l’onglet Tracés, sélectionnez la vignette « carreau ».

Modification du tracé par déplacement des points d’ancrage

2. Dans la boite à outils, sélectionnez l’outil Sélection directe.

3. Cliquez maintenant sur un des points d’ancrage et déplacez-le, par cliquer/glisser, dans n’importe quel sens.

–> Vous voyez qu’en faisant cela, vous modifiez la forme du losange avec une grande facilité. Voilà une des façons de modifier un tracé !

4. Relâchez et appuyez sur les touches cmd + Z (Ctrl + Z) (ou menu Edition / Aller vers l’arrière) plusieurs fois pour annuler la déformation. Le losange a de nouveau la forme d’un losange.

Modification du tracé par ajout de points d’inflexion

5. Maintenant, le but de l’exercice, c’est de transformer ce losange en as de carreau. Pour cela, il va falloir incurver chaque coté du losange. Et pour le faire, vous devrez ajouter un point d’inflexion (point d’ancrage sur tracé incurvé) sur chacun des 4 cotés du losange.

6. Dans la boite à outils, sélectionnez l’outil Ajout de point d’ancrage (disponible avec l’outil plume).

7. Comme sur la capture ci-dessous, cliquez sur le milieu d’un des cotés du losange. Relâchez.

Vous voyez qu’un point d’inflexion a été créé (visible par la ligne directrice et les 2 points directeurs, de part et d’autre).

8. Cliquez sur ce point d’inflexion et, sans lâcher, glisser légèrement vers l’intérieur du losange, perpendiculairement au coté du losange. Le coté du losange s’incurve.

Quand vous êtes satisfait, relâchez.

9. Répétez cette opération sur les 3 autres cotés du losange.

–> Vous avez terminé la modification du tracé du losange.

Modification du tracé par suppression de points d’ancrage

10. Pour cet exercice, vous pouvez vous servir du tracé « Spectre », en cliquant, cette fois sur la vignette Spectre de l’onglet « Tracé », dans la palette des calques.

11. Nous allons transformer le bas du visage du spectre, en transformant ses dents (très stylisé !) en un menton arrondi. Pour cela, vous allez supprimer des points d’ancrage.

12. Dans la boite à outils, sélectionnez l’outil Suppression de point d’ancrage (disponible avec l’outil plume).

13. Comme sur la capture ci-dessous, cliquez sur le point d’ancrage correspondant à la 1ère dent.  Relâchez.

Que s’est-il passé ? Le point d’ancrage étant supprimé, Une ligne droite relie désormais  les 2 points d’ancrage les plus proches.

14. Continuez ainsi, en supprimant chaque point d’ancrage formant les pointes des dents, mais gardez quand même 1 point d’ancrage, comme sur la capture ci-dessous.

Modification du tracé par transformation d’un point d’ancrage en point d’inflexion (et inversement)

15. Comme vous l’avez fait plus haut avec le losange, vous allez déplacer ce point d’ancrage et le centrer sur la ligne droite du bas du visage. Pour cela :

- Dans la boite à outils, sélectionnez l’outil Sélection directe.

- Cliquez sur le point d’ancrage et déplacez-le, par cliquer/glisser, vers le centre du tracé. Puis, relâchez.

16. Si vous essayez de faire comme plus haut avec le losange : clic sur le point d’inflexion pour incurver la ligne droite, ça ne marche pas : un sommet se crée, avec des lignes droites de part et d’autre… mais pas de courbure !

C’est normal ! Les dents du spectre ont été créées à l’aide de lignes droites. Donc, ici, les points les reliant sont des points d’ancrage et non des points d’inflexion. Le point qui vous reste, au centre du tracé, est bien un point d’ancrage.

Vous allez le transformer en 1 seul clic, en point d’inflexion !

17. Dans la boite à outils, sélectionnez l’outil Conversion de point (le V à l’envers, disponible avec l’outil plume).

18. Cliquez sur le point d’ancrage et, sans lâcher, glissez le curseur comme sur la capture, de façon à créer un ovale dans le bas du visage. Puis relâchez. Votre point d’ancrage est bien devenu un point d’inflexion !

19. Pour terminer, vous pouvez arranger l’ovale du visage :

- Sélectionnez l’outil sélection directe

- Cliquez sur un des points d’inflexion du tracé et par cliquer/glisser vers l’intérieur ou l’extérieur du visage, augmentez ou diminuez la profondeur de la courbe. En cliquant sur un des points directeurs, vous pouvez également modifier le sens de la courbe.

- Faites de même sur les autres points d’inflexion.

20. A savoir : Si vous cliquez avec l’outil Conversion de point sur un point d’ancrage, il sera transformé en point d’inflexion. Mais si vous cliquez avec cet outil sur un point d’inflexion, à l’inverse, il sera converti en point d’ancrage.

Dans un prochain tuto, vous verrez comment utiliser les tracés, les convertir en sélection, les mémoriser, les colorier, etc. En attendant… faut s’entraîner :)

Comments are closed.