.

7°) Les formes vectorielles… suite

7°) Les formes vectorielles… suite


Encore quelques petites choses à voir (ou à rappeler) avec les formes vectorielles :

A) Dessiner une forme

Bon, la 1ère des choses, c’est : comment dessine t-on une forme vectorielle ? Cela paraît peut-être évident pour certains, mais si vous ouvrez votre Photoshop pour la 1ère fois, et voulez dessiner une forme, cela l’est beaucoup moins !

Donc :

1. Dans la boite à outils, sélectionnez l’outil de forme vectorielle (rectangle, ellipse, forme personnalisée, etc.) qui vous intéresse.

2. Dans la barre d’options de l’outil choisi, sélectionnez l’option Calque de forme, puis modifiez les autres options, selon le but recherché, par exemple, la couleur.

3. Cliquez dans votre document et, par cliquer/glisser, déplacez votre curseur en diagonale, en bas et à droite (vers le sud-est ;) ). Quand la forme a la taille recherchée, relâchez.

Cf. chapitre 1 : les outils vectoriels

et chapitre 2 : la barre d’option des outils de formes vectorielles

B) Remplissage d’une forme

Vous avez vu que vous pouvez modifier la couleur d’une forme vectorielle, soit en changeant la couleur d’avant-plan dans la boite à outils, soit en modifiant la couleur dans la barre d’option de l’outil.

Mais vous pouvez faire plus : vous pouvez non seulement changer la couleur, mais également remplir la forme vectorielle avec un dégradé ou un motif. Pour cela, vous allez utiliser les styles de calques :

1. Pour remplir la forme avec un dégradé :

- Sélectionnez le calque de forme dans la palette des calques

- Cliquez sur la petite icône fx en bas de la palette des calques et sélectionnez Incrustation en dégradé dans le menu qui s’affiche.

- La boite Style de calque Incrustation en dégradé s’ouvre. Choisissez un dégradé en cliquant sur le sélecteur de dégradés (petite flèche noire à droite du dégradé affiché).

NB : Si les dégradés qui s’affichent dans le sélecteur de dégradés ne vous satisfont pas, Photoshop vous en propose d’autres : Cliquez sur la petite flèche noire, en haut et à droite du sélecteur de dégradés. En bas du menu contextuel qui s ‘affiche, vous avez toute une liste de dégradés disponibles. Cliquez sur un des groupes de dégradés proposés. Photoshop vous demande ce que vous voulez faire de ce nouveau groupe de dégradés : cliquez sur Ajouter. Les nouveaux dégradés s’ajoutent, dans le sélecteur de dégradés, à la suite des précédents.

- Vous pouvez également régler les options du dégradé : mode de fusion, opacité, angle, échelle, etc. selon l’effet désiré.

- Validez par OK

2. Pour remplir la forme avec un motif :

C’est le même principe que pour le dégradé :

- Sélectionnez le calque de forme dans la palette des calques

- Cliquez sur la petite icône fx en bas de la palette des calques et sélectionnez Incrustation de motif dans le menu qui s’affiche.

- La boite Style de calque Incrustation de motif s’ouvre. Choisissez un dégradé en cliquant sur le sélecteur de motifs (petite flèche noire à droite du motif affiché)

NB : Comme pour les dégradés, si les motifs qui s’affichent dans le sélecteur de motifs ne sont pas suffisants, Photoshop vous en propose d’autres : Cliquez sur la petite flèche noire, en haut et à droite du sélecteur de motifs. En bas du menu contextuel qui s ‘affiche, vous avez une liste de motifs supplémentaires. Cliquez sur un des groupes de motifs affichés. Photoshop vous demande ce que vous voulez faire de ce nouveau groupe de motifs : cliquez sur Ajouter. Les nouveaux motifs s’ajoutent, dans le sélecteur de dégradés, à la suite des précédents.

- Vous pouvez également régler les options du motif : mode de fusion, opacité, échelle, etc. selon l’effet désiré.

- Validez par OK

C) Remplissage d’une forme « creuse »

Si vous prenez une forme vectorielle comme par exemple la forme couronne de l’exemple ci-dessus, ou encore la forme « Ampoule », peut-être que ce n’est pas le pourtour que vous vouliez remplir, mais l’intérieur de l’ampoule. Vous pouvez le faire, mais indirectement :

1. Sélection des parties à peindre :

- Dans la palette des calques, cliquez sur le calque de forme pour le sélectionner.

- Dans la boite à outils, sélectionnez un outil de sélection. Ici, la différence de couleur étant bien nette, j’ai choisi l’Outil de sélection rapide.

- Dans la barre d’options de l’outil de sélection, cliquez sur l’icône Ajouter à la sélection.

- Enfin, cliquez dans chaque partie de la forme que vous voulez remplir de la même couleur –> Une zone de sélection en pointillé entoure chaque zone sélectionnée.

2. Peindre avec une couleur unie :

Si vous voulez remplir l’ampoule avec une couleur unie (jaune par exemple), c’est tout simple :

- Dans la boite à outils, choisissez une couleur jaune en couleur d’avant-plan (cliquez sur l’icône de l’avant-plan pour ouvrir le sélecteur de couleurs).

- Toujours dans la boite à outils, sélectionnez l’outil Pot de peinture.

- Créez un nouveau calque, en cliquant sur la petite icône (à coté de la poubelle) dans le bas de la palette des calques. Il se place au-dessus du calque de forme.

- Avec le pot de peinture, cliquez dans votre document. L’intérieur de l’ampoule se peint en jaune.

- Désélectionnez en appuyant sur les touches cmd + D (Ctrl + D)

3. Peindre avec une couleur en dégradée.

- Lorsque toutes les zones sont sélectionnées, Sélectionnez, dans la boite à outils, l’outil Dégradé (il se trouve avec l’outil pot de peinture).

- Dans la barre d’options de l’outil Dégradé, cliquez sur l’icône montrant le dégradé actif. L’éditeur de dégradés s’ouvre.

- Choisissez un dégradé dans la liste de ceux proposés, dans Paramètres prédéfinis, en cliquant sur une des vignettes. J’ai choisi un dégradé de jaune/orange.

- Vous pouvez régler la couleur de chacune des couleurs du dégradé qui s’affiche dans la partie du bas.

Ici, j’ai supprimé l’extrémité orange à droite de l’éditeur de dégradé, en cliquant sur son curseur et en le glissant en dehors de la barre.

Ensuite, j’ai modifié le ton de l’orange de l’autre coté : Pour cela, j’ai cliqué dans le curseur orange de l’autre extrémité. Ensuite, il suffit de cliquer dans le rectangle orange qui s’affiche en dessous, pour ouvrir le sélecteur de couleur et choisir une autre couleur.

Ensuite 2 fois OK pour valider les choix.

- Dans la barre d’options de l’outil Dégradé, choisissez la façon dont vous voulez que le dégradé se déverse dans la forme. Ici, j’ai choisi Dégradé radial.

- Avec l’outil Dégradé, cliquez au centre de l’ampoule, dans votre document, et glissez vers le bord droit de l’ampoule, comme si vous tiriez un trait. Puis relâchez. C’est fini.

NB : si le dégradé ne s’est pas appliqué comme vous vouliez, cliquez à nouveau, mais en changeant l’endroit du clic ainsi que l’orientation de votre trait. Vous pouvez le faire autant de fois que vous le désirez.

- Désélectionnez en appuyant sur les touches cmd + D (Ctrl + D)

D) Modifier le contour d’une forme

Nous avons vu qu’une forme vectorielle est un tracé fermé qui est rempli avec une couleur. Donc, qui dit tracé, dit que vous pouvez modifier le contour de ce tracé. Pour cela :

- Dans la palette des calques, cliquez sur la vignette du masque vectoriel du calque de forme, pour le sélectionner (il doit s’entourer d’un cadre noir).

- Sélectionnez l’outil Sélection directe (la flèche blanche) et cliquez sur le pourtour de la forme. Les points d’ancrage et d’inflexion, à l’endroit où vous avez cliqué, sont apparents. Vous pouvez modifier le pourtour de votre forme, comme décrit au chapitre Faire un tracé avec la plume.

E) Déplacer une forme vectorielle

Pour déplacer une forme vectorielle, sans modifier sa taille ni ses proportions, utilisez l’Outil Sélection de tracé (la flèche noire) :

- Cliquez dans la forme (des points d’ancrage apparaissent)

- et déplacez-la vers la nouvelle destination.

- Puis relâchez.

F) Redimensionner / déformer une forme vectorielle

Vous pouvez redimensionner et déformer une forme vectorielle, comme toute photo ou objet dans Photoshop :

1. Pour redimensionner la forme vectorielle :

- Dans la palette des calques, cliquez sur le calque de forme pour le sélectionner.

- Appuyez sur les touches cmd + T (Ctrl + T), pour activer l’outil Déformation. Vous voyez le cadre de redimensionnement autour de la forme vectorielle.

- Appuyez sur la touche Maj (si vous voulez garder les proportions actuelles de la forme) puis cliquez sur une des poignées de redimensionnement, de coin, qui entourent la forme.

- Sans lâcher, faîtes glisser votre curseur vers l’intérieur de la forme (pour la rétrécir), ou vers l’extérieur (pour l’agrandir).

- Quand la forme a la dimension recherchée, relâchez.

2. Pour déformer la forme vectorielle :

- Dans la palette des calques, cliquez sur le calque de forme pour le sélectionner.

- Appuyez sur les touches cmd + T (Ctrl + T), pour activer l’outil Déformation. Vous voyez le cadre de redimensionnement autour de la forme vectorielle.

Ensuite, vous avez deux possibilités :

- soit faire un clic droit dans la forme, puis choisir une des déformations proposées dans le menu contextuel. Là, vous pouvez agir sur les poignées du cadre de déformation pour modifier l’inclinaison, la perspective, etc.

- soit cliquer sur l’icône Permuter les modes de transformation libre et de déformation dans la barre d’options de l’outil déformation.

Vous accèderez aux paramètres libres (sélection : Personnalisée) ou prédéfinis (sélection : arc, arche, drapeau, etc) de déformation. Là aussi, vous pourrez agir sur les poignées de déformation, selon la déformation sélectionnée, pour accentuer ou diminuer la déformation.

3. Pour redimensionner ou déformer la forme vectorielle de façon non destructive :

- Dans la palette des calques, cliquez sur le calque de forme pour le sélectionner. Si vous avez ajouté une couleur sur un calque séparé (voir le point D ci-dessus « peindre une forme creuse »), sélectionnez les 2 calques pour les associer dans l’objet dynamique).

- Faîtes un clic droit sur un espace libre à coté du masque vectoriel et sélectionnez Convertir en objet dynamique, dans le menu contextuel qui s’affiche.

- Maintenant, vous pouvez appuyer sur les touches cmd + T (Ctrl + T), pour activer l’outil Déformation. Poursuivez comme décrit ci dessus, en 1 et 2.

Ainsi, si vous voulez revenir ultérieurement sur votre déformation pour la rectifier, cela sera plus facile de le faire à partir de la déformation telle que vous l’avez validée.

–> Cf. le tuto sur les objets dynamiques 7°) Déformation non destructive = déformation dynamique

G) Enregistrement d’une forme comme « forme personnalisée »

Si vous avez créé une forme à partir de l’outil plume, ou avez modifié une forme personnalisée, vous allez sans doute vouloir l’enregistrer pour l’utiliser ultérieurement. Rien de plus simple :

- Dans la palette des calques, sélectionnez le masque vectoriel du calque de la forme que vous venez de créer.

- Allez dans le menu Edition / Créer une forme personnalisée

- Dans la boîte de dialogue Nom de la forme qui s’ouvre, saisissez le nom de la forme que vous avez créée.

La nouvelle forme apparaît dans le sélecteur de formes personnalisées de la barre d’options de l’outil Forme personnalisée.

- Pour enregistrer la nouvelle forme personnalisée sur votre disque dur (donc avec l’extension csh), dans le sélecteur de formes personnalisées, cliquez sur la forme que vous venez de créer.

- Ouvrez le menu contextuel en cliquant sur la petite flèche noire en haut et à droite.

- Et sélectionnez Enregistrer les formes.

- Vous pouvez donner un nom de fichier à cette nouvelle forme et l’enregistrer dans le dossier Formes de votre finder (explorateur).

Comments are closed.