.

3°) Gestion des tracés

3°) Gestion des tracés

Maintenant que vous savez comment faire un tracé avec la plume, nous allons passer en revue tout ce qu’il est possible de faire avec ces tracés !

A) La barre d’option des outils de tracé

Les options des outils de tracés sont, à quelque chose près, les mêmes que celles des outils de formes vectorielles. Quelques options, ici, ne sont pas disponibles : les options Style et Couleur.

Les autres options étant communes, plutôt que de me répéter, je vous invite à aller au chapitre « 6°) La barre d’option des outils de formes vectorielles » pour obtenir les informations sur ces options.

B) L’onglet Tracés de la palette des calques

Pour afficher le panneau Tracés, cliquez sur l’onglet Tracés de la palette des calques

(NB : l’onglet Tracés se charge automatiquement dans la palette des calques lorsque vous lancez la commande du menu Fenêtre / Calques).

L’onglet Tracés affiche 3 sortes de tracés, identifiables uniquement par le nom qui suit la vignette du tracé :

- Le nom du tracé, tel que vous l’avez renommé lors de sa mémorisation, ou par défaut,  Tracé 1 si vous le mémorisez sans lui donner de nom (dans ce cas, le 2ème tracé portera le nom Tracé 2, etc.)

- Tracé de travail signifie que ce tracé n’est pas mémorisé. C’est un tracé temporaire, que vous avez jugé inutile de mémoriser.

- Masque vectoriel forme 1. Ce tracé est créé automatiquement lorsque vous avez créé une forme vectorielle (Sélection de l’option Calque de forme dans les options de l’outil vectoriel).

Les outils du panneau Tracés

Au bas du panneau Tracés, vous avez plusieurs outils, représentés par des petites icones :

- La 1ère icône : «Fond du tracé avec couleur du premier plan », vous permet, comme son nom l’indique, de remplir un tracé avec la couleur d’avant-plan de la boite à outils.

Pour que cet outil soit disponible, vous devez au préalable créer un nouveau calque dans la palette des calques : Clic sur l’icône Créer un calque au bas de la palette des calques (à coté de la poubelle).

NB : Pour remplir l’intérieur du tracé, vous pouvez également (après avoir créé un nouveau calque), faîtes un clic droit dans votre document (ou cliquez sur la flèche en haut à droite du panneau tracés pour ouvrir le menu spécifique à ce panneau) et sélectionner Fond du tracé du tracé dans le menu contextuel qui s’ouvre. Une petite boite de dialogue vous permettra de régler des paramètres, tels que la couleur du fond, le mode de fusion et le flou. Validez par OK.

- La 2ème icône : «Contour du tracé avec la forme», vous permet, quant à elle, de dessiner le contour du tracé avec la couleur d’avant-plan de la boite à outils. Le terme « avec la forme » vous indique que le contour s’appliquera avec les derniers paramètres utilisés pour l’outil  pinceau ou l’outil crayon : taille, dureté, etc. Donc, avant de cliquer sur cette icône, allez vérifier puis modifiez si besoin, les paramètres présents dans la barre d’option de l’outil pinceau.

Pour que cet outil soit disponible, vous devez au préalable créer un nouveau calque dans la palette des calques : Clic sur l’icône Créer un calque au bas de la palette des calques (à coté de la poubelle).

NB : Pour dessiner le contour de la forme, vous pouvez également (après avoir créé un nouveau calque), faire un clic droit dans votre document (ou cliquez sur la flèche en haut à droite du panneau tracés pour ouvrir le menu spécifique à ce panneau) et sélectionner Contour du tracé dans le menu contextuel qui s’ouvre. Une petite boite de dialogue vous informera de l’outil qui sera utilisé. Validez par OK.

- La 3ème icône : « Récupérer le tracé comme sélection », est l’équivalent des touches cmd + Entrée (Ctrl + Entrée) que je vous ai indiqué lors des différents détourages effectués dans mes tutos (Je trouve cela plus rapide, car cela me dispense de sélectionner le panneau Tracés !).

Donc, lorsque vous aurez fini un tracé, soit avec l’outil plume, soit avec un des autres outils vectoriels, vous pouvez cliquer sur ce bouton pour transformer votre tracé en sélection.

Attention : comme toujours avec les tracés, n’oubliez pas de créer un nouveau calque avant de cliquer sur l’icône Récupérer le tracé comme sélection. Si vous oubliez, votre curseur se transformera en sens interdit lorsque vous voudrez cliquer sur l’icône.

- La 4ème icône : « Convertir une sélection en tracé » est l’inverse de la précédente : vous avez une sélection, et vous voulez la transformer en tracé.

Vous obtenez la même chose en faisant un clic droit dans votre document (ou alors, cliquez sur la flèche en haut à droite du panneau tracés pour ouvrir le menu spécifique à ce panneau) et en sélectionnant Convertir en tracé dans le menu contextuel qui s’ouvre. Une petite boite de dialogue vous propose de modifier la tolérance. Vous pouvez validez par OK, en laissant la tolérance par défaut à 1 pixel.

Une fois la sélection transformée en tracé, vous pouvez modifier les points d’inflexion ou d’ancrage, en sélectionnant l’outil Sélection directe (la flèche blanche)

- L’icône suivante est celle vous permettant de créer un nouveau tracé : indépendant du précédent. Ce nouveau tracé est automatiquement mémorisé (il porte le nom « tracé1 par défaut). Si vous voulez mémoriser un tracé de travail, vous pouvez glisser la vignette du tracé sur cette icône à le tracé sera mémorisé.

- La dernière icône enfin est la poubelle : pour supprimer un tracé, il vous suffit de glisser sa vignette sur l’icône de la poubelle !

Changement de la taille des vignettes de tracé

Comme pour les vignettes de la palette des calques, vous pouvez modifier la taille des vignettes du panneau Tracés. Pour cela, Choisissez l’option Options de panneau dans le menu du panneau Tracés, puis sélectionnez une taille.

Changement de l’ordre d’empilement des vignettes d’un tracé

Comme pour les calques dans la palette des calques, vous pouvez modifier l’ordre d’empilement des vignettes de tracés, dans le panneau des tracés… mais uniquement les tracés mémorisés (donc, vous ne pouvez pas modifier l’ordre d’empilement des tracés de formes vectorielles, ni les tracés de travail)

Dans le panneau des tracé, cliquez sur la vignette du tracé  à déplacer. Par cliquer/glisser, déplacez le vers le haut ou vers le bas, selon l’emplacement désiré. Quand c’est fait, relâchez.

C) Visualiser / sélectionner un tracé

NB : Vous ne pouvez sélectionner qu’un seul tracé à la fois.

Pour sélectionner un tracé, il faut d’abord cliquer sur sa vignette (ou sur le nom à coté) dans le panneau Tracés. Cela a pour effet de rendre le tracé visible dans votre document.

Pour afficher le tracé et ses points d’ancrage et d’inflexion, vous avez plusieurs méthodes selon ce que vous voulez faire :

1. Si le tracé ne comporte qu’une seule partie, le fait de cliquer sur un endroit du tracé (ou à l’intérieur) avec l’outil Sélection de tracé, va faire apparaître tous les points d’ancrage et d’inflexion du tracé.

2. Si le tracé comporte plusieurs parties, Vous ne ferez apparaître les points d’inflexion et d’ancrage que de la seule portion du tracé sur laquelle (ou dans laquelle) vous avez cliqué.

3. Pour sélectionner toutes les parties d’un tracé, vous pouvez :

- Soit cliquer successivement sur (ou dans) chaque partie du tracé avec la touche Maj enfoncée (au risque d’en oublier une),

- Soit appuyer sur la touche Alt et cliquer en même temps sur la vignette du tracé dans le panneau Tracés,

- soit entourer le tracé, dans votre document, avec l’outil Sélection de tracés. Cette méthode vous permet de limiter votre sélection à certaines parties seulement du tracé.

D) Désélection d’un tracé

Pour désélectionner un tracé, il suffit :

- de cliquer dans une zone vide du panneau Tracés (en dessous par exemple),

- ou d’appuyez sur la touche esc (Echap) ; Il s’agit de la touche tout en haut à gauche du clavier. Attention, ne vous trompez pas : si vous appuyez sur la touche suppr, cela supprimera le tracé définitivement (comme si vous glissiez sa vignette dans la poubelle).

- ou d’appuyez sur la touche Entrée.

E) Création de tracés successifs

Que vous choisissiez l’option Tracé ou l’option Calque de forme dans la barre d’options de l’outil vectoriel, les 4 options de gestion des tracés successifs s’utilisent de la même manière, à la différence toutefois, qu’avec le mode Tracés, le résultat n’est pas visible sur votre document. Par contre, il est visible sur la vignette du tracé, dans le panneau Tracés :

  • Ajouter à la zone du tracé : Vous allez ajouter le nouveau tracé au précédent.  Le résultat est la réunion des tracés.
  • Soustraire de la zone de tracé : C’est l’inverse. Le tracé que vous allez dessiner va supprimer la partie du tracé précédent, sur laquelle il empiète.
  • Intersection des zones de tracé : Il ne reste que la partie commune des 2 tracés.
  • Exclusion des intersections de zones de tracé : c’est l’inverse : la partie commune des 2 tracés est supprimée.

F)  Mémorisation d’un tracé de travail

Lorsque vous créez un tracé de travail avec un outil vectoriel (la plume ou un outil de forme), le nouveau tracé apparaît comme tracé de travail dans le panneau Tracés. Ce tracé est provisoire : si vous le désélectionnez sans le mémoriser et poursuivez en dessinant un nouveau tracé, ce dernier remplacera le tracé existant.

Vous pouvez mémoriser un tracé de plusieurs manières :

- Comme nous l’avons vu dans le descriptif du panneau Tracés : en glissant la vignette du tracé de travail sur l’icône Créer un nouveau tracé à le tracé sera mémorisé et portera le nom tracé 1 par défaut.

- Pour enregistrer et renommer le tracé, choisissez la commande Mémoriser le tracé dans le menu du panneau Tracés. Puis saisissez un nom de tracé dans la petite boîte de dialogue qui s’ouvre, et cliquez sur le bouton OK.

G) Reprise d’un tracé ouvert : prolongement du tracé

Si vous avez tracé une ligne ouverte pour écrire dessus par exemple, ou simplement pour effectuer un dessin, vous pouvez être amené à allonger le trait.

Pour cela :

1. Sélectionnez l’Outil plume dans la boite à outils,

2. Sélectionnez le tracé dans le panneau Tracés, en cliquant sur sa vignette par exemple.

3. Dans votre document, placez votre curseur sur une des extrémités du tracé. Le curseur change de forme quand vous approchez votre curseur de l’extrémité (comme une patte de chat !).

4. Continuez le dessin de votre tracé là où vous en étiez resté précédemment, soit avec des droites (création de points d’ancrage), soit avec des courbes (création de points d’inflexion : clic + cliquer/glisser + Alt/clic), selon votre idée.

H) Relier deux portions de tracé ouverts : n’en faire plus qu’une seule

1. Sélectionnez l’Outil plume dans la boite à outils,

2. Sélectionnez le tracé dans le panneau Tracés, en cliquant sur sa vignette par exemple.

3. Dans votre document, placez votre curseur sur l’extrémité de la 1ère partie du tracé. Le curseur change de forme quand vous approchez votre curseur de l’extrémité (toujours comme une patte de chat !).

4. Cliquez sur l’extrémité de l’autre partie du tracé à relier. (NB : quand vous approchez votre curseur de l’extrémité de l’autre tracé, un petit symbole apparaît au bout du curseur vous montrant que la connexion entre les deux parties du tracé est faite. À ce moment là, vous pouvez cliquer.

Comments are closed.