.

Photomontage sirènes

Photomontage sirènes

La Bretagne est un pays de légendes, avec ses elfes et ses fées… mais aussi ses sirènes ! Si, si ! En tout cas, c’est ce que vous allez pouvoir prouver avec ce petit  photomontage : Et oui, des sirènes ont été aperçues à marée haute, dans le petit port du Diben dans le Nord-Finistère !

Vous trouverez ici les fichiers ayant servi à ce tuto dans le fichier joint. Cliquez sur le lien ci-après :  fichiers 

  • Les photos du Diben (la barque et la bouée) sont des photos personnelles, prises pour l’occasion. Elles sont libres de droit.
  • Celles des goélands ont été trouvées  en tapant « goéland » sur Google (Image)
  • Les sirènes sont des tubes Poser en png. Celle dont je n’ai utilisé que la queue est issue du site Lindarose, ici : http://lindarose.centerblog.net/rub-tubes-sirene-poser-.htmlCelle dans la barque vient du site de Atena : http://www.blogg.org/blog-75795-themes-__10047___tubes_posers__3d-296464.html. Celle sur les rochers, hélas, je ne m’en rappelle plus et je ne peux donc pas mettre le lien. J’en suis désolée pour l’auteur. S’il se fait reconnaître, j’ajouterai bien volontiers le lien vers son site.
  • Les éclaboussures en png ont été trouvées sur le site russe Diza. Il s’agit d’une série de 30 png d’éclaboussures (excellent !). Vous les trouverez à cette adresse : http://diza-74.ucoz.ru/blog/vodjanye_bryzgi_na_prozrachnom_fone/2012-04-28-15308

 

Alors, commençons :

Etape 1 : la photo de base

Ouvrez la photo « 1-Le Diben » dans Photoshop. Dupliquez-la pour conserver intact l’original (Menu Image/Dupliquer)

Etape 2 : la sirène dans la barque

1. Ouvrez le fichier « 2-sirène dans barque » dans Photoshop. Glissez ce calque dans votre composition : le calque se positionne au-dessus de la photo de la barque.

2. Transformez l’image en objet dynamique. Vous serez ainsi sûr de conserver la qualité de l’image si vous diminuez puis agrandissez  plusieurs fois l’image (cela arrive souvent avant de trouver le bon équilibre) : menu Calque/Objets dynamiques/convertir en objet dynamique.

3. Redimensionnez le calque : cmd + T (Ctrl + T) pour que la sirène soit à la bonne dimension et déplacez-la afin de la positionner à l’intérieur de la barque.

4. Il va falloir effacer une partie de la sirène pour donner l’impression qu’elle est à l’intérieur de la barque. Pour cela, nous allons travailler de manière non destructive, car il vous faudra certainement faire des retouches (moi, j’en ai fait !).

Pour cela :

- créer un masque de fusion : clic sur la 3ème icone au bas de la palette des calques (icône « Ajouter un masque vectoriel »)

- Sélectionnez l’outil pinceau.

- Vérifiez que la couleur noire est bien en avant-plan et le blanc en couleur d’arrière-plan.

 

- Maintenant, vous allez peindre avec le pinceau noir sur la partie de la sirène qui doit être dans la barque. Choisissez un pinceau dur, assez gros pour commencer. Par la suite, vous pourrez diminuer la grosseur pour affiner votre travail. Et si vous avez trop supprimé… passez le blanc en couleur d’avant-plan et peignez en blanc sur les parties de la sirène effacées à tort.

 –> 

NB : rappelez-vous : lorsque vous utilisez un masque de fusion : le noir « efface » les pixels de l’image (vous voyez donc l’image du dessous) et la couleur blanche rétablit les pixels effacés.

Etape 3 : la sirène qui plonge dans l’eau

Pour animer la scène, on va ajouter une sirène en train de plonger dans l’eau ;-)

1. Ouvrez le fichier « 3-queue de sirène » dans Photoshop. Glissez ce calque dans votre composition.

2. Transformez l’image en objet dynamique, comme vous l’avez fait à l’étape 2.

3. Redimensionnez le calque : cmd+T (Ctrl+T) pour que la sirène soit à la bonne dimension, déplacez-la afin de la positionner dans l’eau, à droite de votre composition.

4. Faîtes pivoter l’image (toujours avec cmd+T / Ctrl+T) pour que la queue de la sirène soit à la verticale.

5. Procéder comme à l’étape 2 : créer un masque de fusion pour effacer la partie de la sirène, afin de donner l’illusion qu’elle vient de plonger dans l’eau.

 –> 

Etape 4 : les éclaboussures

Une sirène qui plonge, c’est comme un gros poisson… ça fait des éclaboussures ! Donc, pour rendre la scène plus réaliste, nous allons en créer !

1. Ouvrez le fichier « 4-éclaboussures » dans Photoshop. Glissez ce calque dans votre composition. Il doit être positionné au dessus du calque de la queue de sirène.

2. Redimensionnez le calque : cmd+T (Ctrl+T). Pour accéder plus facilement aux poignées de redimensionnement (l’image est très très grande !), vous pouvez réduire l’affichage de votre composition (grâce au volet de navigation). Le cadre de l’image « éclaboussures » est ainsi visible et vous pouvez le réduire !

  –>  

3. Maintenant, il faut positionner des éclaboussures de chaque coté de la queue de la sirène. Vous pouvez les placer comme cela vous plait le plus.

Dans ma composition, j’ai procédé en 2 fois. A chacune d’elle, j’ai fait une rotation de l’image (cmd+T / Ctrl+T) pour positionner une portion d’éclaboussure, d’abord à gauche de la queue. Puis un masque de fusion pour ne laisser que la partie qui m’intéressait.

Ensuite, la même chose, mais à droite de la queue, après avoir dupliqué le 1er calque (sélectionnez le 1er calque et le glisser sur l’icône « créer un calque, en bas de la palette des calques).

Pour exemple, ci-dessous, les 2 calques des éclaboussures, tels qu’ils sont intégrés dans ma composition.

      

 

Etape 5 : correction chromatique des éclaboussures.

Les éclaboussures sont bien placées, elles vous plaisent bien… mais vous vous apercevez que la couleur de la mer n’est pas aussi bleue que celle des éclaboussures. Il faut donc corriger un peu la couleur bleue des éclaboussures.

Il y a plusieurs façons de faire cela ! Je vous donne la méthode que j’ai appliquée ici :

1. Comme il y a 2 calques d’éclaboussures, il faut appliquer le même réglage aux 2 calques. Et comme toujours, nous allons procéder de manière non destructive : en regroupant ces 2 calques en 1 objet dynamique. Ainsi, nous appliquerons le réglage sur un seul calque ! Pour cela :

- Avec la touche Maj, sélectionner les 2 calques (ou plus si vous en avez créé plus de 2).

- Allez dans le menu Calque/Objet dynamique/convertir en objet dynamique.

2. Appliquez un calque de réglage « teinte/saturation » :

- soit en cliquant sur la 4ème icône en bas à gauche de la palette des calques (« créer un calque de remplissage ou de réglage »), puis en sélectionnant le réglage « teinte/saturation »

- soit en sélectionnant directement le calque de réglage « teinte/saturation » dans la palette réglages (pour l’afficher : menu Fenêtre/Réglages) : 2ème icône à gauche de la rangée du milieu).

   

Voici mes réglages : d’abord sur la teinte globale, puis sur la couleur bleue. Mais vous pouvez appliquer vos propres réglages !

  

3. Maintenant, vous allez créer un masque d’écrêtage. Pourquoi ? Pour que le réglage n’affecte que le calque des éclaboussures. Sans cela, tous les calques inférieurs seraient également affectés par le réglage !

Pour cela :

- Appuyez sur la touche Alt et cliquez sur la ligne séparant le claque de réglage et le calque dynamique des éclaboussures.

- ou sélectionnez le calque de réglage et allez dans le menu Calque/Créer un masque d’écrêtage.

–> Le calque de réglage se met en retrait : il est « écrêté ».

Etape 6 : Ajout d’une bouée.

En regardant globalement ma scène, je me suis rendue compte qu’elle manquait de naturel. Ma sirène, dans la barque, a son bras droit plié… qui ne ressemble à rien !!! Donc, si elle pose sa main droite sur une bouée, cela paraitra plus plausible !

1. Ouvrez le fichier « 5-bouée » dans Photoshop. Glissez ce calque dans votre composition. Il se positionne au dessus de la pile de calques.

2. Il faut détourer la bouée (rendre le fond transparent). Vous pouvez utiliser le procédé que vous préférez. Dans mon cas, j’ai privilégié le masque de fusion, car le bas de la bouée, reposant sur la mer, je n’ai pas besoin d’un détourage aussi précis qu’avec la plume.

Si vous voulez faire comme moi, voilà comment procéder :

- Créez un masque de fusion (voir étape 2)

- Couleur d’avant-plan = noir et couleur d’arrière-plan = blanc

- Prenez un pinceau dur (petit pour le pourtour immédiat de la bouée, puis plus gros quand vous vous éloignez du bord) et effacez la mer autour de la bouée. Pour le bas de la bouée, la partie en contact avec la mer, prenez plutôt un pinceau doux et grand et estompez seulement la mer : il faut conserver l’ombre originale de la bouée (pour donner l’impression qu’elle a  toujours été là !)

3. Déplacez la bouée (outil déplacement : V) pour que la main de la sirène repose sur l’anse de la bouée.

Et voilà : cela semble plutôt pas mal ;-)

Etape 7 : Ajout d’un goéland sur l’anse de la bouée.

Bon, certes, cela semble plus naturel… mais pourquoi la sirène a t-elle la main qui repose sur l’anse d’une bouée, me direz-vous ? et bien, parce qu’un goéland s’est posé sur sa main… et que c’est lourd, un goéland !!!

Donc, nous allons ajouter un goéland sur le dos de sa main droite !

1. Ouvrez le fichier « 6-goéland sur bouée » dans Photoshop. Glissez ce calque dans votre composition. Il se positionne au dessus de la pile de calques.

2. Il faut également détourer le goéland. Vous pouvez utiliser le procédé que vous préférez. Ici, j’ai choisi l’outil plume.

Si vous n’êtes pas encore familiarisé avec l’utilisation de la plume, vous pouvez vous reporter à mon tuto qui vous explique, par l’image, comment faire. Ici : http://www.sos-totoshop.com/3480

3. Déplacez le goéland (outil déplacement : V) pour qu’il repose sur le dos de la main de la sirène.

Etape 8 : Ajout d’un goéland en vol.

Quand on voit un goéland… on en voit forcément plusieurs ! (vous en voyez d’ailleurs sur les rochers à l’arrière-plan de la scène !)

On va donc ajouter un goéland pour donner l’impression qu’il va se poser sur la main gauche, qui est retournée, de la sirène.

1. Ouvrez le fichier « 7-goéland en vol » dans Photoshop. Glissez ce calque dans votre composition. Il se positionne au dessus de la pile de calques.

2. Transformez-le en objet dynamique (menu calque/Objets dynamiques/Convertir en objet dynamique), car il va falloir l’agrandir un tout petit peu et ce procédé conserve mieux les détails lorsque l’on agrandit (légèrement) l’image.

3. Agrandissez légèrement le goéland (cmd+T / Ctrl+T) pour qu’il soit de même proportion que celui posé sur la main de la sirène.

4. Il faut maintenant le détourer. Là aussi, j’ai choisi l’outil plume.

5. Positionnez le goéland à votre convenance (l’objectif étant de laisser penser qu’il va se poser sur la main gauche de la sirène)

Etape 9 : ajout d’une sirène en arrière-plan

On aurait pu s’arrêter à cette scène. Mais une sirène qui prend le soleil sur les rochers en arrière-plan, apporte une petite touche d’authenticité car elle n’est pas l’élément central de la scène et semble avoir été prise en photo seulement par hasard : parce qu’elle se trouvait là à ce moment !

1. Ouvrez le fichier « 8-sirène bleue » dans Photoshop. Glissez ce calque dans votre composition. Il se positionne au dessus de la pile de calques.

2. Transformez-le également en objet dynamique (menu calque/Objets dynamiques/Convertir en objet dynamique), car on va peut-être devoir ajuster la taille de la sirène. Nous devons donc conserver la qualité de l’image.

3. La difficulté est en effet de déterminer la « bonne » taille de la sirène. Si on regarde les rochers, on voit distinctement des goélands. Ils sont assez gros. Donc, les rochers sont assez rapprochés de la barque et la sirène qui fait trempette dans l’eau ne doit pas être trop petite. Pour l’agrandir légèrement : outil déplacement et cmd+T / Ctrl+T

4. Avec l’outil déplacement, positionnez la sirène sur les rochers, de façon à ce que sa pose paraisse naturelle. Vous pouvez faire pivoter légèrement la sirène (cmd+T / Ctrl+T) afin d’obtenir la pose qui vous semble idéale.

5. À l’endroit que j’ai choisi pour placer ma sirène, je dois effacer une partie de sa queue… qui, normalement, est enfoncée dans l’eau. Donc, il faut ici aussi, créer un masque de fusion (Voir étape 2) et, avec le pinceau et une couleur d’avant-plan noire, effacer le bas de la sirène.

J’en ai profité pour effacer une partie de la main droite qui ne faisait pas trop naturel !

  –>  

Et voilà, c’est fini pour ce petit photomontage. Il ne vous reste plus qu’à enregistrer votre composition :-)

Comments are closed.