.

3. Réglage Teinte/Saturation

3. Réglage Teinte/Saturation

1°) A quoi sert ce réglage et quand l’utiliser ?

Le réglage Teinte/Saturation, comme son nom l’indique, permet de modifier la teinte, la saturation et la luminosité des couleurs d’une image.

C’est certainement la façon la plus simple pour changer les couleurs d’une image ou d’une sélection de l’image. La complexité de ce réglage concerne le paramètre Teinte, aussi, je vais axer ce tuto sur ce seul paramètre (les 2 autres paramètres se gèrent simplement en faisant glisser leur curseur respectif vers la droite ou vers la gauche).

 

2°) Comment accéder au réglage Teinte/Saturation

Pour accéder au réglage Teinte/Saturation : 3 méthodes (je ne vous donne que les méthodes d’utilisation non destructives du réglage, donc avec création d’un calque de réglage) :

1ère méthode :

- Allez dans le menu Calques/Nouveau calque de réglage/ Teinte/Saturation.

- Dans la boite de dialogue Nouveau calque, cliquez sur OK

2ème méthode :

- Dans la palette des calques, tout en bas, cliquez dans l’icône « Créer un calque de remplissage ou de réglage »

- Puis, dans la liste déroulante qui s’affiche, choisissez le réglage « Teinte/Saturation ».

3ème méthode :

- Ouvrez le panneau Réglages (allez dans le menu Fenêtre/Réglages ou, si vous vous avez déjà affiché ce panneau antérieurement, cliquez dans son icône sur le bord du dock).

- Dans le haut, à droite du panneau Réglages, cliquez sur la flèche pour ouvrir le menu contextuel Réglages.

- Dans la liste déroulante, sélectionnez le réglage « Teinte/Saturation ».

4ème méthode :

- Une fois le panneau Réglages ouvert (voir ci-dessus), cliquez sur l’icône représentant le réglage « Teinte/Saturation ».

–> Quelle que soit la méthode utilisée, le panneau Réglage va afficher les paramètres spécifiques au réglage Teinte/Saturation.

 

 

3°) Présentation des paramètres du réglage Teinte/Saturation

 

L’utilisation de ces paramètres vous sera expliquée au cours des exercices ci-après.

4°) Utilisation du Réglage Teinte/Saturation

Il y a plusieurs méthodes pour modifier la teinte ou la saturation d’une image. Tout dépend de ce que vous voulez obtenir et surtout des couleurs composant votre image :

1. Si vous voulez modifier l’ensemble des couleurs d’une image, vous appliquerez un réglage « global » sur votre image, sans sélection/exclusion d’une partie de l’image.

2. Si vous voulez modifier la couleur d’un seul élément d’une image qui comporte plusieurs autres éléments de la même couleur, il sera plus facile d’isoler cet élément (le sélectionner) et d’appliquer globalement le réglage sur ce seul élément.

3. Si l’élément que vous voulez modifier est le seul de cette couleur dans votre image, ou que vous voulez modifier la couleur de tous les éléments de la même couleur de votre image, vous n’aurez pas besoin de sélectionner cet(ces) élément(s) au préalable. Vous appliquerez le réglage en sélectionnant non pas l’élément à modifier… mais la couleur ou la gamme de couleurs à modifier. Cette méthode est très intéressante car elle offre une grande souplesse et une grande rapidité d’exécution.

Nous allons appliquer ces différentes méthodes dans les exercices ci-après, ce qui vous permettra de comprendre progressivement comment tout cela fonctionne.

 

1er cas : Modification simultanée de toutes les couleurs d’une image

Pour cet exercice, nous allons modifier l’ensemble des couleurs de l’image des enveloppes.

1. Ouvrez votre image dans Photoshop et dupliquez-la pour sauvegarder l’original (menu Image/Dupliquer)

2. Sélectionnez le réglage Teinte/Saturation (voir ci-dessus chapitre 2)

3. Dans le menu déroulant, situé au dessus des 3 curseurs Teinte/Saturation/Luminosité, laissez l’option par défaut « Global »

4. Glissez le curseur Teinte (par cliquer/glisser sur le curseur) vers la droite ou la gauche, jusqu’à obtenir les couleurs de votre choix. Pour mon exemple, j’ai glissé le curseur teinte vers la droite, sur la couleur bleue.

5. Vous pouvez constater que L’ensemble des couleurs de l’image a été modifiée. Oui, mais dans quelle mesure et pourquoi tout n’est pas bleu puisque j’ai demandé du bleu ?

Et bien, en fait c’est tout simple : La valeur +30 qui apparaît à droite, au dessus du curseur Teinte, indique que chaque couleur de votre image a subi une modification de +30 (exprimée en degrés) sur la roue chromatique, par rapport à sa couleur d’origine : dans le sens des aiguilles d’une montre, si la valeur est positive, et dans le sens inverse des aiguilles d’une montre si la valeur est négative.

Voyons cela dans l’illustration ci-dessous :

Si vous regardez au bas du panneau Réglage Teinte/Saturation, vous voyez 2 plages de couleurs. Celle du haut représente les couleurs de l’image avant les modifications. Celle du dessous représente les couleurs de l’image après modification : dans mon exemple Teinte = +30.

Si vous regardez la couleur de départ de chaque enveloppe, dans la plage de couleurs du haut, et que vous tirez un trait à la verticale, la couleur affichée dans la plage de couleurs du bas correspond bien à la couleur de chacune des enveloppes après correction !

 

2ème cas : Limitation du réglage Teinte/Saturation à une partie de l’image

Quel que soit le réglage appliqué, vous pouvez limiter le réglage à une partie de l’image que vous aurez sélectionnée, soit avant d’appliquer le réglage, soit après, grâce au masque de fusion du calque de réglage.

Prenons l’exemple de l’image ci-dessus : nous voulons colorer en vert le personnage en bas de la photo, et seulement celui-là. Comment allons-nous procéder ? Comme tous les personnages sont de la même couleur, nous devons tout d’abord isoler le personnage que nous voulons colorer, pour appliquer ensuite le réglage sur ce personnage :

1. Pour isoler le personnage, je l’ai détouré avec l’outil Plume en option « Tracé ». D’abord le tour extérieur, puis les 2 espaces intérieurs, mais en sélectionnant l’option « soustraire de la zone de tracé » dans la barre d’options de l’outil Plume, cela afin que les 2 zones blanches, à l’intérieur du personnage, soient déduites de la sélection.

2. Ensuite, j’ai mémorisé ce tracé. En effet, un tracé à la plume est quand même un peu long à réaliser, aussi ce serait stupide de devoir refaire la sélection en cas d’erreur de manipulation. Pour mémoriser un tracé de travail, c’est tout bête, il suffit de lui donner un nom. Donc, dans l’onglet « Tracés », faîtes un double clic sur le nom « Tracé de travail » de la vignette du tracé du personnage et donner-lui un autre nom (« gold 1″ dans mon exemple).

3. Ensuite j’ai transformé ce tracé en sélection. Pour ce faire, faîtes un clic droit sur le tracé : dans votre image ou sur la vignette du tracé, et sélectionner « Définir une sélection ».

4. Maintenant, il ne vous reste plus qu’à appliquer le réglage Teinte/Saturation. Pour que le personnage devienne vert, vous devez glisser le curseur Teinte (par cliquer/glisser sur le curseur) jusqu’à ce que la couleur du personnage devienne verte.

Vous pouvez également faire glisser le curseur jusqu’à ce que la couleur, dans la plage de couleur du bas coïncide, pour la couleur gold de la plage de couleurs du haut, à une couleur verte.

Et voilà pour le principe. Pour plus de détails sur les sélections avec les calques de réglage, je vous renvoie donc aux 2 chapitres traitant des généralités des calques de réglage, puisque les sélections s’appliquent à tous les réglages.

 

3ème cas : Définition automatique des couleurs à modifier dans une image

Une application plutôt intéressante du réglage Teinte/Saturation concerne la modification d’un élément d’une image dont la couleur, dans l’image, est unique. Dans ce cas, vous n’aurez pas besoin de détourer l’élément dont vous voulez changer la couleur : il vous suffira de demander à Photoshop de remplacer tous les pixels de l’image qui sont de cette couleur… par la couleur de votre choix. Et vous allez voir que vous pouvez même élargir la gamme de couleur lorsque celle-ci n’est pas suffisante.

Nous allons voir ceci dans l’exercice ci-dessous : voici la photo d’un rhododendron en début de floraison.

Il est d’une jolie couleur fuchsia, mais je le préfèrerai en bleu. Voilà comment nous allons procéder :

1. En premier, et comme toujours, après avoir ouvert votre image dans Photoshop, sauvegardez l’original en dupliquant l’image (menu Image/Dupliquer)

2. Ouvrez le réglage Teinte/Saturation.

3. Dans le menu déroulant des couleurs, sélectionnez la plage de couleur dominante de la fleur. Ici, c’est la couleur « Magentas ».

4. Vous pouvez constater que les plages de couleur, au bas du panneau réglage Teinte/Saturation, sont différentes de celles vues précédemment. Nous verrons bientôt pourquoi et à quoi cela va pouvoir servir.

Pour le moment, faîtes comme vu ci-dessus : faîtes glisser le curseur Teinte vers la gauche, afin que la fleur devienne bleue (dans les plages de couleur, au bas du panneau réglage Teinte/Saturation, la couleur fuchsia, dans la plage de couleur du haut, doit correspondre à la couleur bleue de la plage de couleur du bas).

Et voilà, c’est hyper simple et hyper rapide !

5. Bon, c’est bien beau tout ça, mais vous allez me dire que ma fleur… ben, elle reste rouge à certains endroits !!! Et vous avez raison. C’est donc le moment de vous expliquer à quoi servent tous les curseurs situés à l’intérieur des 2 plages de couleurs au bas du panneau réglage Teinte/Saturation !

Si vous regardez bien l’image, vous pouvez voir que la couleur dominante de la fleur est fuchsia, mais que certaines parties de la fleur sont rouges. Il ne s’agit donc plus de la gamme de couleur « Magentas » mais « Rouges »

Or, nous ne pouvons pas sélectionner 2 gammes de couleur. C’est, soit les Magentas, soit les rouges. Ce que nous allons donc faire, c’est simplement étendre la gamme de couleur des « Magentas », pour qu’elle englobe également les « Rouges ».

Pour cela, nous allons faire une petite manipulation simple, mais qui demande une petite explication pour que vous puissiez l’appliquer tout seul à vos propres cas :

- Entre les 2 plages de couleurs, au bas du panneau réglage Teinte/Saturation, il y a 3 pavés gris séparés par des petits curseurs blancs : 2 à l’extérieur et 2 à l’intérieur.

- OK. Bon, vous voyez également que la couleur rouge (celle que nous voulons englober dans notre gamme Magentas) se situe à droite des Magentas.

–> Donc, ce qu’il faut faire, c’est cliquer dans le petit curseur blanc intérieur de droite et de le glisser sur la droite, vers la couleur rouge.

   –>  

Regardez votre image : vous voyez maintenant que l’ensemble de la fleur est devenue bleue ! C’est hyper rapide à faire (mais bien plus long à expliquer, lol !!!)

6. Alors, cela mérite une petite présentation des autres curseurs, car, selon l’image que vous voudrez modifier, vous en aurez peut-être besoin. Mais essayez-les : cliquez sur chacun d’eux et regardez la différence sur votre image.

7. En étendant la plage de couleur des magentas aux rouges, nous avons coloré des parties des branches du rhododendron. Vous pouvez corriger cela sans difficulté, grâce au masque de fusion du calque de réglage.

- Vérifiez que les couleurs d’avant-plan et d’arrière-plan sont respectivement en noir et blanc (si ce n’est pas le cas, dans la palette d’outils, cliquez sur la petite icône noir/blanc située au-dessus des couleurs d’avant-plan et d’arrière-plan)

- Cliquez dans le masque de fusion et, avec l’outil pinceau et la couleur noire, peignez sur les parties des branches pour supprimer le réglage. Les parties sur lesquelles le réglage a été supprimé apparaissent en noir dans le masque de fusion.

 

4ème cas : Définition manuelle des couleurs à modifier dans une image

Si vous n’êtes pas très à l’aise avec les plages de couleurs et la roue chromatique, ce n’est pas un problème : vous pouvez obtenir le même résultat en choisissant vous-mêmes les couleurs à modifier en faisant une ponction de couleur dans votre image.

Nous allons prendre la même image afin que vous puissiez voir… qu’il n’y a pas de différence : la partie de la fleur corrigée est exactement la même !

1. Alors, on recommence : après avoir ouvert l’image du rhododendron dans Photoshop, sauvegardez l’original en dupliquant l’image (menu Image/Dupliquer)

2. Ouvrez le réglage Teinte/Saturation.

3. Cliquez sur l’icône en forme de main, à gauche du menu déroulant des couleurs

4. Passez le curseur de votre souris sur l’image –> le curseur se transforme en pipette.

5. Appuyez sur la touche cmd (Ctrl) et, sans lâcher, cliquez sur les fleurs de rhododendron (= couleur fuchsia) et glissez le curseur de votre souris vers la gauche (à gauche, parce que, dans la plage de couleur, en bas du panneau réglage Teinte/Saturation, la couleur bleue est à gauche de la couleur fuchsia), jusqu’à ce que les fleurs soient bleues (curseur teinte = – 68)

6. Les fleurs sont bien devenues bleues, mais comme pour le réglage en automatique, il reste des parties colorées en fuchsia. En fait, leur couleur tirant plus sur le rouge, elles n’ont pas été prises en compte.

7. Sous les 3 curseurs : Teinte, Saturation, Luminosité, il y a 3 pipettes. Cliquez sur celle du milieu, celle sous laquelle il y a un « + ».

Dans votre image, cliquez sur les parties de la fleur du rhododendron restées rouges. Elles se colorent automatiquement en bleu !

(NB : Vous pouvez cliquez sur d’autres parties rouges, elles se coloreront en bleu de la même manière.)

8. Si des parties de l’image se sont colorées… et que cela ne vous convient pas, en cliquant dans le masque de fusion, vous pouvez supprimer le réglage : passez l’outil pinceau (avec la couleur noire en avant-plan) sur ces parties. Elles reprendront leur couleur d’origine.

Et voilà, c’est terminé pour ce réglage :)

Comments are closed.