SOS Totoshop

Informatique et gaming

High tech

Guide pratique pour utiliser et brancher un switch KVM

Dans le monde de l’informatique, il est souvent nécessaire de gérer plusieurs ordinateurs à partir d’un seul ensemble de périphériques, tels qu’un clavier, une souris et un écran. C’est là que le switch KVM (Keyboard, Video and Mouse) entre en jeu. Il permet de contrôler plusieurs PC grâce à un seul ensemble de périphériques, sans avoir besoin de déplacer ou de connecter et déconnecter constamment les câbles. Dans cet article, nous vous guidons étape par étape sur la manière d’utiliser et de brancher un switch KVM.

Étape 1 : Choisir le bon modèle de switch KVM

Il existe différents modèles de switches KVM disponibles sur le marché. Afin de choisir celui qui convient le mieux à vos besoins, il faut prendre en compte certains critères :

  • Le nombre d’ordinateurs à gérer : Les switches KVM existent en différentes tailles, allant des modèles permettant de contrôler deux PC jusqu’à ceux pouvant gérer 32 PC voire plus.
  • Les types de connexions : Assurez-vous que le switch KVM est compatible avec les ports d’entrée et de sortie de vos ordinateurs (USB, PS/2, VGA, DVI, HDMI, etc.).
  • La résolution vidéo supportée : Si vous utilisez des écrans haute résolution, optez pour un switch KVM capable de supporter cette résolution.
  • Les fonctions supplémentaires : Certains switches KVM offrent des options avancées, comme l’émulation de clavier et de souris, la gestion à distance ou le support audio.
A lire aussi  Le vidéoprojecteur courte focale : l'alternative idéale pour les petits espaces

Étape 2 : Connecter les câbles aux ordinateurs

Chaque ordinateur doit être connecté au switch KVM à l’aide de câbles spécifiques. Les types de câbles dépendent des ports disponibles sur chaque PC et sur le switch :

  • Pour les connexions USB, utilisez un câble USB A/B pour relier chaque PC au switch KVM.
  • Pour les connexions PS/2, il faudra utiliser un câble combinant deux connecteurs mini-DIN 6 broches (clavier et souris) d’un côté et un connecteur spécifique au switch KVM de l’autre.

En ce qui concerne la vidéo, il faut également choisir un câble adapté à la connexion des écrans :

  • Pour les connexions VGA, utilisez un câble VGA/VGA standard.
  • Pour les connexions DVI, HDMI ou DisplayPort, il faudra trouver un câble compatible avec ces standards et la version du switch KVM que vous avez choisie.

Branchement des câbles aux ordinateurs

Commencez par éteindre tous les ordinateurs et écrans avant de procéder au branchement des câbles. Procédez ensuite comme suit :

  1. Connectez les câbles USB ou PS/2 du switch KVM aux ports clavier et souris de chaque PC.
  2. Connectez le câble vidéo (VGA, DVI, HDMI ou DisplayPort) du switch KVM à la sortie vidéo de chaque ordinateur.
  3. Vérifiez que tous les câbles sont solidement branchés.
A lire aussi  Comprendre le NAS : réseau de stockage pour vos données

Étape 3 : Connecter les périphériques au switch KVM

Maintenant que les ordinateurs sont connectés au switch KVM, il faut brancher vos périphériques :

  1. Connectez votre clavier et votre souris aux ports dédiés du switch KVM. Ils peuvent être de type USB ou PS/2 selon le modèle choisi.
  2. Connectez l’écran au port vidéo du switch KVM en utilisant un câble compatible (VGA, DVI, HDMI ou DisplayPort).
  3. Allumez l’écran.

Optionnel : Branchement des haut-parleurs et du microphone

Si votre switch KVM a des fonctionnalités audio, vous pouvez également y connecter vos haut-parleurs et votre microphone :

  1. Connectez les câbles audio (généralement des prises Jack 3,5 mm) entre les ordinateurs et les entrées audio du switch KVM.
  2. Reliez les haut-parleurs et le microphone aux sorties correspondantes du switch KVM.

Étape 4 : Utilisation du switch KVM

Une fois tous les câbles branchés, allumez les ordinateurs. Le switch KVM devrait automatiquement détecter les signaux vidéo et contrôler le premier PC de la liste. Pour naviguer entre les différents ordinateurs :

  • Utilisation des boutons sur le switch : Appuyez sur le bouton correspondant au numéro de l’ordinateur que vous souhaitez contrôler.
  • Raccourcis clavier : La plupart des switches KVM offrent la possibilité d’utiliser des raccourcis clavier pour passer d’un ordinateur à un autre. Consultez la notice du switch pour connaître les combinaisons spécifiques à votre modèle.
  • Gestion à distance (si disponible) : Si votre switch KVM propose une interface de gestion à distance, connectez-vous depuis un autre ordinateur pour sélectionner l’ordinateur à contrôler.
A lire aussi  Quelle tablette Android choisir : guide pour sélectionner le meilleur modèle

En suivant ces étapes, vous devriez être en mesure d’utiliser aisément votre switch KVM pour gérer plusieurs PC avec un seul ensemble de périphériques. N’hésitez pas à consulter la documentation de votre modèle et à demander l’aide d’experts si nécessaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *